06 mai 2005

Dieu ou pas dieu

Et bien je pense adhérer à la proposition de Veuve Tarquine pour proclamer ce blog : "Blog sans dieu"...

blog_sans_dieu_blanc_100

Ceci dit rien qu'à l'annoncer j'ai bien peur de l'avoir déjà raté...

Alors tant qu'à faire parlons en.

J'ai été amené au cours de ma vie a rencontrer de nombreuses personnes se réclamant de Dieu, catholiques, protestants, musulmans, juifs...

Certains tellement convaincu de leur foi qu'ils se sentaient obliger de l'imposer ou de maquiller leur mépris (de l'athéïsme, l'agnosticisme et autre doute)  derrière une tolérance condescendante. Comme tout le monde j'ai pu voir nombre de personnes commettre des atrocité sans nom pour celui de la religion.

Cependant, certaines guerres et d'ailleurs la plupart de celles que je connais dites de religion, ne cachent derrière ce prétexte que des intérêts de territoire ou de pouvoir. On n'utilise dans ce cadre la religion que comme bannière pour soit manipuler les convictions d'esprits crédules, ou marquer une opposition au pouvoir.

En Israel le conflit territorial est une évidence criante,

pour l'Irlande la reine d'Angleterre étant chef de file de la religion anglicane marquer sa différence se porte aussi bien au niveau culturel que religieux

on peut aussi parler des guerres de religion en France ou les catholiques ont massacré les protestants (à l'époque la mode était au défenestrage), la cause profonde de cette guerre n'était pas la religion, mais le modèle politique que le protestantisme proposais, le catholicisme avec sa hiérarchie est un modèle auquel la monarchie française pouvait s'identifier (le pape héritier de droit divin nommant les prélat, et le roi, de droit divin également ayant autorité totale sur les différentes strates du pouvoir). Il était donc in-envisageable d'autoriser d'imaginer un nouveau modèle politique (presque démocratique) comme le proposaient les protestants.

Ceci dit j'ai aussi et même surtout rencontré des homme de Dieu de différentes confessions, puisant dans leur croyance une énergie (que j'admire d'autant que je ne crois pas avoir le courage de chercher la même) pour s'occuper des autres. Des hommes que je n'ai jamais vu tenter de convaincre, ils ont en commun de proposer de partager leur foi. Des hommes qui assument (et assumaient) leur propres croyances individuelle, et qui acceptaient de la partager ou d'échanger sur leur propos, mais seulement si l'interlocuteur le demandaient...

Je pense ici à :

un aumônier de lycée, je ne l'ai jamais entendu précher, ni tenter de convaincre, ce qu'il faisais le plus étais d'écouter, mais aussi accompagner et aider. Il a été pour certains adolescent que j'ai connu un des rares repères stable et équilibré, et je l'ai toujours vu respecter les convictions ou les absences de conviction des jeunes.

un officier de l'armée du salut (et oui quand on parle de variété de convictions) parti a 20 ans au bagne de Guyane pour le faire arréter, revenu en métropole il fut parmi les premiers a organiser la reconversion d'anciens prisonniers, bagnards ou détenus du pénitencier de l'île de Ré, le même homme quelques années plus tard il s'occupait d'asiles de nuits pour SDF à Lyon il a eu lui aussi son hiver 54 avec le même type d'action d'urgence que l'abbé Pierre (tiens un autre homme de Dieu), ce CV n'étant pas pour autant exhaustif. Je peux vous assurer que cet homme a bien sur essayé de partager sa foi, mais il n'a jamais servi un prèche a quelqu'un qui avait faim, il n'a jamais forcé qui que ce soit a croire, et il a toujours respecté les croyances ou pas des autres.

Je pourrais bien sur en citer d'autres, mais les média nous on déjà offert ces icônes.

Alors je ne crois pas en Dieu, je déteste les fanatiques de tout bords, les mollahs, les talibans, les régressifs, les traditionalistes, les intégristes.

Je ne supporte pas même d'imaginer la vie de ces femmes que l'on force (même si on revendique souvent leur adhésion) a voir le monde derrière un grillage.

Je suis malade d'imaginer que l'on puisse faire une hiérarchie dans l'humanité.

Je ne veux pas imaginer ce que ça implique aussi dans la définition de l'homme quand on dit qu'il faut dissimuler le visage des femmes pour les protéger du regard des hommes

Je ne supporte pas que qui que ce soit veuille me convaincre que sa vision du monde est une panacée à laquelle il faut que j'adhère.

Cependant je veux respecter la conviction de chacun d'autant plus quand les valeurs morales auxquels ils adhèrent leur permettent de faire de grandes choses, mais surtout des petites qui suffisent a elles seules à élever l'ensemble de notre espèce toujours un peu plus près de... l'Humanité.

Posté par anatole_chonchon à 23:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Dieu ou pas dieu

    il comprendra

    luciole was here!

    Posté par luciole, 08 mai 2005 à 04:03 | | Répondre
  • très très beau

    Ta note est très très belle et je n'ai absolument rien à y ajouter

    MErci

    Posté par nam-nam, 08 mai 2005 à 17:26 | | Répondre
  • juste te dire que ton texte m'a profondément touché...

    Posté par happy3friends, 08 mai 2005 à 22:07 | | Répondre
  • Pour ma part, et c'était peut-être un effet des années 1975, post Vatican II, je dois dire que dans ma jeunesse, je n'ai rencontré que des catholiques tolérants, ouverts et respectueux.
    C'était le curé du village sui se montrait toujours très bienveillant avec les habitants, croyants ou non.
    Cela a marqué ma vision des religieux. Dans mon enfance, je n'ai pas connu de personnes ayant d'autres religions.

    Ce qui me navre, maintenant,c'est de constater la montée des extrémistes et des fanatiques, dans toutes les religions.

    Je ne pense pas que je mettrai le signe "Blog sans dieu" car ce n'est pas l'idée qu'il y aurait un Dieu qui me dérange, mais l'idée de ce que les hommes en font : un outil de propagagnde, de manipulation et d'aliénation des uns par les autres.

    L'idée d'un Dieu bienveilant serait plutôt réconfortante, hélas elle reste incompréhensible à l'entendement humain (en tout cas au mien) s'il a créé l'homme à son image...

    Posté par samantdi, 09 mai 2005 à 10:08 | | Répondre
  • ben alors, tu dis plus rien ?

    Posté par Une super fan, 13 mai 2005 à 00:22 | | Répondre
  • Ce n'est pas Dieu qui a créé les hommes, mais les hommes qui ont créé dieu. Que ferait-on d'un blog sans hommes ?

    Posté par racontars, 15 mai 2005 à 02:18 | | Répondre
  • Je te signale quand même que tu as une bonne soeur dans ta bannière et je ne parle pas de la mienne bien sûr

    Posté par racontars, 15 mai 2005 à 02:19 | | Répondre
Nouveau commentaire