A voir et à manger

29 septembre 2005

Alerte a la sante publique

On en avais entendu parlé...
Les risques pour la sante de notre époque medico-esthetique, et bien voila c'est fait.

Une étude récente a prouve la nocivite d'une exposition prolongée aux lampes UV.

Nous devons au passage noter que certaines lampes sont réglées bien trop fort.


La preuve en Image

58rb0019

Posté par anatole_chonchon à 12:57 - Commentaires [8] - Permalien [#]


13 septembre 2005

J'aimerai parler...

Parler de femmes belles, intelligentes, droles mais qui l'ignorent....
Savoir ce qui fait que ces femmes doutent tellement des qualités dont elles sont si largement pourvues.
Quelqu'un sait il comment préter ses yeux pour que les gens qu'on aime arrivent a se voir tel qu'ils sont

Parler de deux petites filles que j'aime voir grandir chaque jour
Savoir comment donner confiance a ces petites filles et etre a la mesure de leur amour
Quelqu'un sait il comment assurer l'avenir

Parler du travail et des stress incongru qu'il véhicule...
Comprendre pourquoi le travail est si difficile, pourquoi les clients ne veulent meme pas réfléchir pour plus de qualité moins cher.
Quelqu'un sait il comment vendre des idées comme on vend des aspirateurs

Des désillusions sur d'anciens bons amis...
Comprendre pourquoi le silence...
Quelqu'un sait il comment ne pa etre deçu

Du monde et de ses déséquilibres... pour lesquels comme dit la chanson "J'y pense et puis j'oublie"
Comprendre la logique de tout ça
Quelqu'un sait il comment fermer les yeux

Comment arréter de penser, ne serais ce que pour dormir.

Et puis comment parler de ca sans etre aussi chiant...

Désolé

Posté par anatole_chonchon à 23:31 - Commentaires [10] - Permalien [#]

04 septembre 2005

Piratage sur Internet

pirate

Je profite du désintéret des média pour la question pour en parler.
(C'est eaucoup plus drole de relancer un debat tombé dans l'oubi)

La je me demande si le peer to peer n'est pas en fait un sytème spontané d'autorégulation de la mondialisation.

Je m'explique, actuellement l'uniformisation de la "culture contemporaine" est une réalité, la musique, les films les jeux... diffusée d'un pays à un autre comprends une part commune très importante directement issue des majors.

Des études marketting et des compositions (réalisations, conceptions) répondant à des critères d'uniformisation des goûts arrivent à nous offrir des produits répondant à une très large part du marché mondial, dès lors le produit artistique deviens un objet manufacturé dont le succès dépend de :
- la certification qualité des procesus de fabrication
- la distributon dans les réseaux de vente
- le marketting

L'uniformisation de l'offre et donc de la demande permet directement aux réseaux de peer to peer de fonctionner, la distribution est large, donc l'offre est étendu, la demande est là et hop effet boule de neige.

J'imagine que, pour "l'industrie" du disque, le meilleur moyen de lutter efficacement contre le peer to peer serait de multiplier l'offre, en ne cherchant pas à la faire correspondre au plus grand nombre en s'appuyant sur le plus petit dénominateur commun, mais bien de proposer une variété plus large correspondant aux désirs réels d'une multitude de petits groupes, abandonner une oligarchie de stars internationales factices pour retrouver des courrants musicaux avec un grand nombre d'artiste de différents horizons.

il est évident que cela impliquerai forcément un partage plus important de part de marché, mais si l'objet est bien la défense des artistes, je suis convaincu que les chantres de la lutte contre le piratage ne pevent qu'être d'accord avec cette idée...

Posté par anatole_chonchon à 13:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

01 septembre 2005

Ce qui devais arriver arriva...

Et voila, je suis au regret de vous annoncer que Doudou est parti rejoindre le Walhalla, pour enfin pouvoir s'arsouiller se délécter d'hydromel servi par de délicates, accortes, avenantes... enfin bon des Walkyries.

Ces enfoirés de Le gentil SAV a réussi à me convaincre d'abandonner toutes véléités de réparation de mon doudou ma machine, en me faisant expérimenter par aance la compétence de leurs techniciens, et  de leur bureaucration dont il ne fait aucun doute qu'elle soit  directement inspirée de Brazil (tata yata yata yata... Brazil...).

Doudou a donc fait don de son corps à la science, et un livre de condoléances est ouvert sur ces commentaires...


doudourip


Et de façon fort innopinée nous avons eu la surprise de voir dans notre ciel une visite innattendue, nous qui sommes plutot habitués aux oiseaux marins et urbains (mouettes et pigeons), nous avons vu une cigogne voller autour de notre appartement...

doudou2_12


La ou notre surprise a été grande c'est que cette gentille messagère s'est posée sur notre balcon, et y a oublié son baluchon...

doudou2_2


On a donc ouvert le colis voir si nous trouvions une adresse à laquelle nous aurions pu le renvoyer, pour que la cigogne ne perde pas don bien.
Et la surprise inouie, au milieu des langes étendue là, un bébé tout mignon, il n'avait même pas encore ouvert les yeux !

doudou2_31


Nous avons donc décidé de l'adopter et de l'appeller Doudou 2...

A ce propos un livre d'or est ouvert dans les commentaires et une lise de naissance  été déposée chez Aubert-Fnac.

Posté par anatole_chonchon à 20:08 - Commentaires [7] - Permalien [#]

22 août 2005

Des nouvelles de Doudou, toujours

Ca y est donc, mon assureur veux bien m'aider....
(pour ceux qui n'ont pas suivi, se reporter aux épisodes précédents)

Je vais donc voir un sympatique magasin d'informatique pour leur demander un joyeux devis.
-Oui oui nous réparons les ordinateurs, le devis d'ailleurs est gratuit
-ah alors voila il s'agit d'un portable Fujit
-La ca va être plus compliqué, nous ne pouvons les réparer, toutes les réparations passent par les centres de services du fabricant.
-ah bon ben tant pis désolé.

Je m'empresse donc de téléphoner à nouveau à mes amis Fujitsu Siemens (deux semaines plus tard, ben oui le mois d'août, le rosé, tout ca...)

La je tombe sur quelqu'un de charmant qui me renvoie au SAV, lequel SAV me dit à nouveau que ce n'est pas une panne référencée, et qu'elle n'est pas prise en garantie. Je vous laisse imaginer que tout cela me laisse de marbre et d'un calme olympien (GRRRRRRRRRRRRRRRRRRR).

Gentillement on me renvoie donc vers un numéro pour obtenir un devis de réparation... Mauvais numéro, retour à l'étape 1 :
-Mais monsieur ce n'est pas pris en garan...

-Oui je sais le numéro pour les devis ! svp

Trois numéro de téléphone plus tard, (il a bien fallu quatre tentatives pour obtenir enfin le bon numéro) j'obtiens enfin une demoiselle charmante qui m'explique bien gentillement que je peux obtenir un devis dès qu'ils auraient réceptionner l'ordinateur.
Elle dévelloppe donc la procédure :
-Alors la je vous envoie un devis de prise en charge de 130 Euros HT, vous me le retournez en bon pour accord et nous envoyons un transporteur...
-Euh donc pour savoir si je peux faire réparer Doudou, il faut que je vous paye 130 Euro HT ?
-Oui Monsieur, c'est la procédure
-Mais mademoiselle, cette réparation doit être prise en charge par mon assureur, il lui faut donc un devis global afin de valider ou pas la réparation
-Ah mais ça n'est pas possible, ce n'est pas la procédure...
-???????????

Pour mémoire Apple centralise effectivement les réparations de ses machines en Hollande, mais ils ont établi des forfaits de réparation en fonction des pieces touchées. Bien souvent cette méthode fait des réparations plus chères que nécessaires mais avec des prix sans surprise...

Alors la je suis dans l'expectative, Doudou toujours agonisant sur son étagère...

Posté par anatole_chonchon à 15:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]